VERSION
2.1 Janvier 2015

AMBITION

Cette charte est établie exclusivement dans le cadre de la Coach Clinic. Elle vise à formuler des points de repères déontologiques, compte tenu des spécificités du dispositif mis en place.


CHARTE

Capacité à accompagner. Le coach agile reconnaît qu’aucun diplôme seul, aussi brillant soit-il, ne suffit à conférer à quiconque la qualité d’accompagnant. Il valorise l’expérience acquise sur le terrain.

Diversité des approches. Venant d’horizons divers avec des formes, des expériences et pratiques variées, le coach agile sait que la diversité favorise la richesse de l’accompagnement.

Équivalence. Le coach agile part de l’a priori que la personne est l’experte de son contexte/sujet. Une interaction enrichissante se manifeste entre l’expérience du coach et ce dont la personne le rend témoin dans sa façon d’expérimenter et de découvrir les ressources dont elle dispose. Chacun peut alors apprendre de l’autre.

Protection. Les propositions ou explications du coach agile s’adaptent à chaque personne de façon à être assimilées et intégrées par elle, et en veillant à ne pas l’exposer à des risques lorsqu’elle sera de retour dans son écosystème. La personne reste néanmoins seule responsable de ses décisions.

Lieu. Le coach agile est attentif aux effets et contraintes engendrés par les locaux mis à disposition.

Durée. Le coach agile respecte l’horaire du rendez- vous ainsi que le temps préalablement alloué. La possibilité de prolonger le rendez-vous sera envisagée avec et à la demande de la personne.

Confidentialité. Le coach agile a un devoir de confidentialité des échanges avec la personne. La rétrospective de la Coach Clinic se fera dans le respect de l’anonymat des personnes coachées, tout en permettant la mise en commun des problématiques de coaching agile rencontrées à des fins d’échange de pratiques et de statistiques.

Indépendance. Le coach agile garde la liberté de refuser le rendez-vous au moment de la mise en relation, par exemple pour des raisons personnelles ou éthiques.

Réserve. Le coach agile se tient dans une attitude de réserve respectueuse vis à vis des autres coachs qui seraient mentionnés pendant le rendez-vous.

Rétribution. Le coach agile est bénévole. Il ne reçoit aucune compensation, qu’elle soit d’ordre financière, en échange de services ou de biens. Il privilégie la valeur plaisir.


SIGNATAIRES

  • Aimetti Fabrice
  • Aubry Claude
  • Barbereau Matthieu
  • Bonhommeau Gwenaël
  • Conter Thierry
  • Cros Thierry
  • Daviet Vincent
  • Dour Bertrand
  • Dreptate Dragos
  • Jaillais Simon
  • Juncu Oana
  • Monville Alexis
  • Morvant Aurélien
  • Noellyne Bernard
  • Patou Olivier
  • Sarrazin Laurent
  • Sbille Bruno
  • Stauder Céline
  • Thouvenin Damien




VERSION
1.2.1 Octobre 2014

AMBITION

Cette charte est établie exclusivement dans le cadre de la Coaching Clinic. Elle vise à formuler des points de repères déontologiques, compte tenu des spécificités du dispositif mis en place.

CHARTE
Capacité à accompagner. Le coach reconnaît qu’aucun diplôme seul, aussi brillant soit-il, ne suffit à conférer à quiconque la qualité d’accompagnant. Il valorise l’expérience acquise sur le terrain.
Diversité des approches. Venant d’horizons divers avec des formes, des expériences et pratiques variées, le coach sait que la diversité favorise la richesse de l’accompagnement.
Équivalence. Le coach part de l’a priori qu’il « ne sait pas à la place de la personne ». Une interaction enrichissante se manifeste entre son expérience et ce dont la personne le rend témoin dans sa façon d’expérimenter et de découvrir les ressources dont elle dispose. Chacun peut alors apprendre de l’autre.
Protection. Les propositions ou explications du coach s’adaptent à chaque personne de façon à être assimilées et intégrées par elle, et en veillant à ne pas l’exposer à des risques lorsqu’elle sera de retour dans son écosystème. La personne reste néanmoins seule responsable de ses décisions.
Lieu. Le coach est attentif aux effets et contraintes engendrés par les locaux mis à disposition.
Durée. Le coach respecte l’horaire du rendez-vous ainsi que le temps préalablement alloué. La possibilité de prolonger le rendez-vous sera envisagée avec et à la demande de la personne.
Confidentialité. Compte tenu du dispositif de la Coaching Clinic qui inclut notamment une rétrospective, le coach définira de façon explicite et en accord avec la personne les modalités et les limites de la communication sur le contenu du coaching. Dans l’autre cas, le coach a un devoir de confidentialité des échanges avec la personne.

Indépendance. Le coach garde la liberté de refuser le rendez-vous au moment de la mise en relation, par exemple pour des raisons personnelles ou éthiques.

Réserve. Le coach se tient dans une attitude de réserve respectueuse vis à vis des autres coachs qui seraient mentionnés pendant le rendez-vous.

Rétribution. Le coach est bénévole. Il ne reçoit aucune compensation, qu’elle soit d’ordre financière, en échange de services ou de biens. Il privilégie la valeur plaisir.



SIGNATAIRES
  • Aimetti Fabrice
  • Almendra Alfred
  • Aubry Claude
  • Boutin Alexandre
  • Couturier Romain
  • Derbier Géry
  • Doan Irène
  • Duffau Frédéric
  • Duquesnay Guillaume
  • Especel Cécile
  • Jaillais Simon
  • Juncu Oana
  • Launay Philippe
  • Le Bail Sylvie
  • Maquaire François-Xavier
  • Monville Alexis
  • Monville Isabel
  • Morisseau Laurent
  • Quinchon Boris
  • Reynaud Jean-Yves
  • Sarrazin Laurent
  • Sbille Bruno
  • Stauder Céline
  • Thouvenin Damien